MaxwellBates.net accueil .. Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada / See more of the Virtual Museum of Canada
accueil english
oeuvres architecture écrits audio mémentos chronologie hommages

Bienvenue

.
 Explorez ce site
 en naviguant
 dans les diverses
 catégories situées
 en haut de la
 barre de navigation.



Épouvantail sur fond jaune
Maxwell Bates, Épouvantail sur fond jaune, 1968
AGGV 89.29
voir dans la base de données

Maxwell Bates:
Artiste, architecte, écrivain

Maxwell Bates (1906-1980), O.C., fut l'un des artistes canadiens les plus importants du 20ème siècle, ainsi qu'un architecte respecté et un écrivain profond.

L'intérêt de Bates pour la condition humaine, ses expériences de jeunesse à Calgary et son penchant artistique, à la fin des années 20, pour les styles fauviste, figuratif et non-objectif firent de lui un artiste incomparable. "Cette période à Calgary… représente un moment de ma vie très important, car je développais mes idées sur l'art et la littérature… Je ne crois pas avoir radicalement changé de vision depuis 1930, avant mon départ pour l'Angleterre".

En 1932, à l'age de 26 ans Bates rejoint à Londres un groupe de jeunes artistes britanniques parmi les plus prometteurs, comprenant Barbara Hepworth et Victor Pasmore. Durant cette période, Bates se sensibilise de plus en plus à l'Art Expressionniste.

Fait prisonnier de guerre en Allemagne, sa carrière artistique est interrompue de 1940 à 1945. Cet évènement le marque profondément, sur le plan personnel comme sur le plan artistique, où il développera le thème de "l'homme manipulé par des forces qu'il ne peut contrôler".

"La franchise, la simplicité et l'intensité, et c'est tout ce que j'ai jamais essayé de faire."

Revenant à Calgary en 1946, Bates intègre le cabinet d'architecte de son père et y travaille comme architecte, afin d'acquérir une complète indépendance artistique. Il séjourne à Calgary jusqu'en 1962, date à laquelle il déménage à Victoria. Il y participera à la création des "Limners", une "guilde" moderne d'enlumineurs qui comprenaient entre autres Myfanwy Pavelic, Robin Skelton, Karl Spreitz et Richard Ciccimara.

Cette exposition virtuelle s'intéresse à toute la production créative de Maxwell Bates, non seulement à ses œuvres en art visuel, mais aussi à sa carrière d'architecte, de poète et d'écrivain. Vous pouvez écouter des audio clips où Bates parle de ses thèmes artistiques et de son enfance, parcourir des photographies et d'importants documents ayant trait à sa vie, sous forme de souvenirs, et lire des hommages de contemporains.
Nous espérons que vous en apprendrez plus sur Maxwell Bates, un extraordinaire artiste, architecte et écrivain canadien.

sommet




. réactions crédits © Art Gallery of Greater Victoria 2004. Tous droits réservés.